↑ Retour à Guides pratiques

Nos escales en République Dominicaine, guide pratique

RepDom carte générale

Généralités sur la République Dominicaine pour les bateaux de plaisance

En république Dominicaine nous sommes passés en baie de Samana et au Sud, entre la Romana et l’île Saona. Nous ne pourrons donc pas donner notre avis sur la côte Nord et Luperon qui est une escale assez classique des plaisanciers. Classique mais dont nous avons entendu parler dans des termes assez négatifs. Luperon est, parai-il une baie assez polluée avec des officiels qui ont la réputation d’y être plus corrompus que la moyenne. D’une manière générale, la République Dominicaine n’est pas une destination classique pour la voile. En effet, les côtes sont orientées globalement d’Ouest en Est ce qui oblique d’y progresser au moteur lorsque l’on fait face aux alizés.

Cependant, nous ne regrettons absolument pas d’y avoir passé un peu de temps. La baie de Samana est magnifique. On y trouve la marina de Puerto Bahia, assez bon marché et splendide, le mouillage de Los Haitises, un de nos plus beaux mouillages avec son parc naturel et les environs de Samana valent largement une petite virée à terre.

Quand au Sud, les environs de l’île Saona sont magnifiques. Parmi les plus belles plages de notre parcours. Nous sommes aussi restés longtemps au mouillage de Bayahibé pour y retrouver la famille. Ce petit village s’est révélé un très bon point de rencontre avec une très belle plage et des petits commerces en ville où l’on peut trouver des produits frais pour pas grand chose.

  • Approvisionnement

On trouve de nombreuses petites supérettes: les colmado avec des produits locaux et importés des US à des prix raisonnables. Les fruits sont excellents et bon marchés: mangues, ananas, avocats, tomates, melons, bananes, papayes, maracuja. On trouve aussi du poulet très bon marché et de la viande rouge facilement pour peu que l’on prenne la peine d’aller à la boucherie le matin car en général les étals ne sont pas réfrigérés.

  • Argent

Le Peso Dominicain. Environ 50 Pesos pour 1 dollars lors de notre visite. La plupart des prestations touristiques sont libellées en dollars américains.

  • Formalités

Vaste sujet. En ce qui nous concerne, cela aura été le pays le plus cher en formalités. Ces dernières sont surtout à géométrie variable en fonction du point d’entrée, de sortie et du niveau de corruption des officiels là où vous ferez l’entrée ou la sortie. En théorie vous aurez la visite de l’immigration, des douanes, de l’agriculture, de MI-2, service anti drogues et de la Marina de Guerra. En théorie les officiels sont moins corrompus dans les marinas et l’entrée coûte donc moins cher dans les marinas mais ce n’est pas une règle absolue… En principe donc et en mars 2015, l’entrée coûte 12$ par personne pour 30 jours de présence dans le pays et 70$ pour le bateau. A ceci, ajouter 10$ par personne pour la “tourist card” mais nous avons rencontré des équipages qui n’avaient pas eu à la payer.

Pour la sortie, en théorie: 20$ pour le bateau mais nous avons dû nous acquitter de 20$ supplémentaires pour la “port authority”… No comment

Attention, au delà de 30 jours, on vous fera payer 50$ de plus PAR PERSONNE! pour étendre la durée du visa de 30 à 90 jours quelque soit la durée du dépassement! Nous avons réussi à réduire un peu en négociant. Ne pas hésiter à faire de même!

La RepDom est aussi un pays où on vous demande de faire un despacho, papier officiel pour aller d’une destination à l’autre à l’intérieur du pays. C’est la Marina de Guerra qui est chargée de vous établir le despacho d’un port à l’autre. Attention, ces despacho sont gratuits. Ne pas céder aux officiels qui vous demandent une “propina” en échange d’un despacho.

  • Mouillage

Pas de restriction particulière pour les mouillages si ce n’est d’obtenir son despacho.

  • Sécurité

Faire raisonnablement attention à son annexe. Le mouillage de Santa Barbara de Samana a mauvaise réputation en la matière mais on trouve des pontons avec des gens prêts à garder votre dinghy pour quelques dollars. Il est recommandé de ne pas laisser son bateau au mouillage pour des absences prolongées (visites à terre) mais de le laisser en marina.

  • Ne pas manquer

Le parc de Los Haïtises à Samana, les plages de l’île Saona, les baleines en baie de Samana entre janvier et mars, la cascade El Limon à Samana.

Nous n’avons pas été à Santo Domingo qui aurait probablement mérité une journée de visite.

 

RepDom Samana

Nos mouillages et marinas en Baie de Samana

  • Marina de Puerto Bahia
    • Coordonnées: 19 11.3976 N, 069 20.7082 W
    • 1$/pied en Avril 2015, 25% de réduction à partir de 10 nuits. Pas de surcharge pour un catamaran. Electricité et eau en supplément.
    • Inclus dans le prix de la marina: très belle piscine à débordement, lobby et bar de l’hôtel superbement aménagés, laverie automatique (fonctionnant sans jetons à notre passage!), salle de sport et de musculation, salle de billard, aire de jeux pour enfants, salle de jeux et garderie gratuite les week ends!
    • Entrée et protection: chenal balisé et éclairé par 2 bouées. Protégé raisonnablement mais les premières places en rentrant subissent les vagues.
    • A terre: Santa Barbara de Samana à 10 minutes en voiture. Un aller en taxi à Santa Barbara de Samana offert par la marina. Retour à 20$. Il est possible d’aller en ville en demandant de se faire conduire gratuitement aux portes du resort et en prenant une des nombreuses moto taxi à l’extérieur pour 1$.
      Avitaillement à Santa Barbara de Samana au “mercado de frutas” à l’entrée de la ville. Carniceria et Pollera à proximité. 2 super-colmado également à quelques centaines de mètres du marché de fruits. Fruits et viande très bon marchés.
    • Carburant: ponton carburant à l’entrée de la marina à droite.
    • Remarques: point d’entrée dans le pays (visite du bateau des autorités)
  • Mouillage de Santa Barbara de Samana
    • Coordonnées: 19 11.8759 N, 069 19.8342 W
    • Entrée et protection: Mouillage assez protégé
    • A terre: Le malecon de Santa Barbara de Samana est accessible en annexe. Il est préférable de laisser l’annexe à un ponton et de payer quelqu’un pour la surveiller. Le mouillage a une réputation de vols d’annexes.  Ne pas manquer la balade sur le grand pont qui longe le mouillage. Belle vue sur les alentours.
    • Carburant: pas de ponton carburant. Aller à la marina (15 minutes de là).
    • Remarques: point d’entée dans le pays (visite du bateau des autorités). La Marina de Guerra et l’immigration sont à 5 minutes à pieds des pontons.
  • Mouillage de Cayo Levantado
    • Coordonnées: 19 10.1231 N, 069 16.7925 W
    • Superbe plage sur une petite île à 30 minutes de Santa Barbara De Samana. Mouillage de jour.
    • A terre: plage équipée avec bar, restaurants et chaises longues
  • Mouillage de Los Haitises
    • Coordonnées: 19 04.8089 N, 069 28.1888 W
    • Mouillage dans un environnement magnifique faisant penser à la baie d’Halong. Un de nos plus beaux mouillages. Très calme, protégé des vagues par la baie de San Lorenzo et protégé des vents dominants.
    • A terre: visite des grottes avec peintures murales des derniers indiens de l’île: les Haïtises. Entrée 2$/adulte. Exploration de la mangrove en annexe et canal dans la mangrove vers un hôtel, éco lodge proposant des piscines d’eau douce aménagées et des tyroliennes. (entrée du canal : 19 04.3033 N, 069 26.9407 W)
    • A ne manquer sous aucun prétexte!

RepDom Bayahibe

Nos mouillages Au Sud Est de la République Dominicaine

  • Mouillage de Bayahibe
    • Coordonnées: 18 22.1026 N, 068 50.7119 W
    • Protection: Mouillage souvent rouleur en après midi. Ouvert à la houle de Sud. De nombreux grands catamarans mouillent sur bouée devant Bayahibe et desservent l’île de Saona. Le mouillage est donc actif en matinée et le soir avec des allers retours des catas et des bateaux à moteurs qui y emmènent les touristes.
    • A terre: Il est possible de beacher son annexe pour accéder au village. Attention de ne pas gêner les rotations des bateaux de tourisme surtout entre 8h30 et 9h30 et entre 15h30 et 17h. Demander aux locaux où il est possible de laisser l’annexe.
      Un supermarché bien achalandé dans le village (La Defensa) et quelques petits colmado avec fruits et légumes. Marchand de fruits succulents sur le parking des autobus de tourisme. Une carniceria (boucherie) fonctionne le matin: poulet, porc et boeuf. Nombreux bars et restaurants. Ambiance locale dès le départ des touristes (17h).
      Une laverie automatique existe en ville à 10 minutes de marche de la plage. Elle est tenue par la patronne du bar “the lost bar”. Il existe aussi un pressing: (lavanderia), beaucoup plus cher (paiement à la pièce)
    • Carburant: ponton carburant Tropigas à l’Est du mouillage mais pour bateaux avec tirant d’eau de moins d’1 mètre. Possible de faire le plein de l’annexe ou de remplir des bidons de gasoil.  Aller à la marina de Casa Del Campo pour faire le plein avec le bateau (30 minutes à l’Ouest).
    • Remarques: Pas de possibilité d’entrée ou de sortie internationale à Bayahibé mais poste de Marina de Guerra pour le despacho.
    • L’hotel “Dream La Romana” est parfait pour recevoir des amis/famille sans qu’ils ne dorment au bateau toutes les nuits. La plage de l’hôtel communique avec la plage de Bayahibe.

 

  • Mouillage “la Piscina”
    • Coordonnées: 18 13.8819 N, 068 46.2509 W
    • Protection: Mouillage très calme et protégé
    • Superbe plage et zone de très faible profondeur où l’on a pied dans une eau turquoise parsemée d’étoiles de mer. Destination classique des bateaux de tourisme qui libèrent les lieux vers 16h.
    • Des pêcheurs vendent de petites langoustes tous les jours aux bateaux de passage pour un prix raisonnable.

 

  • Mouillage Saona Paseo Catuan
    • Coordonnées: 18 11.6932 N, 068 46.7078 W
    • Protection: Mouillage assez calme mais qui peut être rouleur par houle de Sud Ouest
    • Plage de carte postale avec une eau limpide et turquoise et du sable blanc. Le ponton de la Marina de Guerra permet de débarquer en annexe juste devant le poste de la marina de guerra.
    • Les touristes arrivent ici vers 11h30 et repartent à 15h. En dehors de ces heures, la plage est déserte.

7 comments

Passer au formulaire de commentaire

  1. Thierry

    Bonjour
    Merci pour ces infos pratiques. Quelles sont vos impressions, avez-vous aimé ce pays ? Contacts avec la population ?
    Nous souhaitons y aller cet hiver.
    Peut-on vous contacter pour échanger plus avant ?
    Merci !
    Thierry et Cath sur Lambarena

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>