«

»

oct 14

Le volcan de Ste Lucie, ses eaux chaudes et ses cascades

Comme toute la Caraibe, Ste Lucie est une terre volcanique. Le relief de l’île en témoigne comme le montrent les magnifiques pitons qui sont devenus l’emblème de Ste Lucie et qui s’y dressent à presque 800m de hauteur.

En fait, la Baie des Pitons dans laquelle nous mouillons actuellement, est une partie de la caldera d’un même volcan: la Soufrière de Ste Lucie appelé aussi Qualibou.

caldeira-qualibou

Nous sommes samedi matin, nous avions été abordés la veille lors de notre arrivée dans la ville de Soufrière par les nombreux taxis, entremetteurs, gardiens d’annexes autoproclamés en tout genre pour la traditionnelle excursion au Volcan.

Le volcan que l’on nous propose de visiter est en fait le site de la dernière manifestation du volcan en 1766. Le site est aussi connus sous le nom de Sulfur Spring car une rivière coule sur la terre volcanique et les marmites de boue volcanique, redescendant dans des bassins aménagés pour une baignade dans l’eau chargée d’éléments d’origine volcaniques et à une température de 38°C.

Nous voici fraîchement descendus de notre annexe, attachée au ponton de la ville de Soufrière et aussitôt fondent vers nous les pourvoyeurs d’attraction touristique. La loi de l’offre et la demande ainsi qu’un entraînement dans les rues indiennes avec les auto rickshaws me permettent de négocier un tarif “correct” qu’il faudra augmenter du tarif d’entrée dans chacun des sites. Ste Lucie a beau être un pays assez pauvre, il n’est pas bon marché pour autant. J’imagine que des hordes d’américains et d’anglais débarquent ici en arrosant les locaux avec des dollars frais sans aucune négociation. Car le tarif de départ était environ 3 fois plus élevé que le prix que j’ai finalement obtenu!

Tant mieux pour les habitants de Ste Lucie et t’en pis pour le touriste lambda car même impressionnante et très sympathique, la balade ne valait pas les 100€ que nous avons fini par lâcher au total!

Nous commençons donc par le bain dans les sources chaudes. Notre taxi nous explique le “rite”. Il s’agit de rentrer intégralement dans le bassin d’eau chaude, jusqu’au cou, d’en sortir pour se couvrir de la boue et de répéter l’opération une fois la boue sèche.

PA110569

Sur la photo: la rivière d’eau chaude avant le bassin aménagé

L’écriteau affiche 38°C. Le mal que j’ai à y faire entrer mes orteils tendrait plutôt à penser à une température au delà de 40°C! Je parviens à y renter intégralement sans trop remuer car chaque mouvement de l’eau sur la peau me fait intensément rentrer en communion avec les langoustes que l’on plonge dans la cocotte, couleur comprise!

PA110561

Je suis le seul de la famille à suivre ce rituel dantesque. Je suis suivi d’intention par Lucie, jamais en reste pour tester de nouvelles choses (Daniel, si vous me lisez, vous nous répétez souvent que les chiens ne font pas des chats 😉 ). Elle se contente de rester dans mes bras au dessus de l’eau chaude (notez ses jambes à l’horizontale sur la photo) mais se badigeonne généreusement de boue volcanique.

PA110568

Après ce plongeon dans l’eau sulfureuse, nous poursuivons la visite vers le site actif du volcan. Des marmites de boue bouillonnantes, des fumerolles et une odeur de sulfure de dihydrogène nous rappelle l’activité volcanique de l’Islande en plus petit bien entendu.

PA110593

Nous quittons enfin le site volcanique pour rejoindre une très belle cascade aménagée pour y prendre un bain d’eau fraiche. Cela nous semble presque étonnant de nager dans ce bassin d’eau non salée.

PA110609

La douche est musclée mais masse bien le dos!

PA110625

De retour vers la ville de Soufrière, un petit point de vue nous permet d’admirer la magnifique baie et de voir Ysun, notre catamaran sur sa bouée (2ième bateau en bas à gauche).  C’est notre maison désormais! Et terrasse avec vue sur mer s’il vous plais 😉

PA110602

Nous rentrons au bateau contents d’avoir pu voir ces beaux sites mais également heureux de se poser un peu. Serions nous donc devenus à ce point adaptés à la vie en bateau que le rythme terrestre nous paraîtrait déjà trop rapide?!

2 comments

  1. Rodriguez Team

    Magnifiques premiers jours! Vous êtes comme des poissons dans l’eau, chaude et froide!! Bravo Lucie pour cette douche musclée sur le dos de Papa!

  2. Hedwige

    Ça fait de plus en plus envie!! On a fait ça en Indonésie! Attention au cyclone qui circule!!!
    Profitez au max de cette aventure, ici c’est la grisaille partout sauf pour la météo, Périgord avec été indien qui se prolonge…

Répondre à Rodriguez Team Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>