«

»

août 07

Premier atterrissage

Cette série de billets est publiée à posteriori depuis Paris. Les derniers moments ont été intenses et m’ont juste permis de prendre des notes à la volée que je complète.

Nous avons la chance de pouvoir passer encore 3 jours en Martinique chez nos amis Claire et Miguel avant de prendre l’avion pour la métropole… Une étape parfaite pour finir les bagages et atterrir un peu.

Cela fait presque 300 nuits que nous n’avons pas dormi à terre (à l’exception de 4 nuits à Cuba en janvier) et la reprise de contact avec un lit qui ne bouge pas avant le retour à Paris est la bienvenue!

Pas de réelle difficulté pour votre équipage préféré hormis un petit peu le blues d’avoir terminé son aventure. On signalera tout de même Anne qui, en plein milieu de notre première nuit de terrien, me réveille en me demandant si j’ai remonté l’annexe. Je me rendort aussitôt en lui confirmant que j’ai même ouvert le bouchon de vidange car il pleut cette nuit!

Une fois à terre je m’aperçois également que je suis nettement plus sensible aux bruits de mon environnement. Etonnante déformation de la vie en mer où l’on analyse implicitement tous les petits bruits. Le crépitement des premières gouttes sur le toit et il faut fermer les hublots, une pompe de cale qui reste coincée et qu’on doit éteindre pour éviter la perte d’énergie,  un bruit métallique trop prononcé de l’ancre qui peut annoncer un dérapage. En fait, en bateau on analyse tous les bruits et on les classe sans y faire attention entre bruits normaux ou potentiellement anormaux. Une fois à terre, on garde cette acuité auditive pour quelques jours.

Nous ouvrons avec nos amis une bouteille de champagne que nous avons embarqué et qui a fait le tour des Caraïbes avec nous. Emotion!

IMG_4222

Pauline goute le “retour à la terre” de la façon la plus littérale qui soit dans le petit potager de Claire.

IMG_4247

Tandis que Baptiste ne parvient pas à décrocher de l’élément aquatique.

IMG_4243

Le dimanche, nous partons tous à Cap Macré pour une journée picnic à la plage et dans les raisiniers qui bordent cette belle plage sauvage de la pointe Sud de la Martinique. Autant en profiter jusqu’au bout!

IMG_4141IMG_4130IMG_4147IMG_4166

7 comments

Passer au formulaire de commentaire

  1. Denis Gauthier

    Gros bisous a toute la famille et on espère que les vents vont un jour nous permettre de vous rencontrer a nouveau bon retour a la vie terrestre Loulou et Denis a bord de dartagnan

    1. http://www.kreditmittopzinsen.pw/

      That’s a skillful answer to a difficult question

    2. http://www./

      Carly wrote.. I love the MiuMiu looks, the Balenciaga blouse and shorts by Proenza Schouler. Basically I adore all of them. I really enjoy reading your blog, its so colourful and inspirational. As are you.Much love. Carly.dressedupdown.blogspot.com

    3. http://www./

      This « free sharing » of information seems too good to be true. Like communism.

    4. adrian auto body yorktown ny

      அடுத்த à®®ுயற்சி பட à®°ிலீஸ்க்கு à®®ுன்னாடியே விமர்சனமா?:-)ஆனால் உங்க Sharp absorb mind super..பட வசனம்,நிà®±ை குà®±ை எல்லாà®®ே கணிச்சிà®°ுக்கீà®™்களே..well done..ஆங்கில பட விமர்சனங்களையுà®®் எதிà®°்பாà®°்க்கிà®±ேன் அண்ணா…

  2. Ann

    Ah, je savais bien que le bateau ça rend fou ! Remonter l’annexe a terre. A moins que ce ne soit les vapeurs du champagne, délice oublie depuis des mois ainsi que ses effets traîtres.
    En tout cas, je vous souhaite de garder ce brin de folie pendant encore plusieurs semaines. La vie a terre vous rattrapera bien assez vite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>