«

»

nov 08

St Georges à Grenade, l’escale de la douceur de vivre et l’accueil

IMG_5036

Cela fait maintenant une semaine que nous sommes ancrés devant le port de St Georges. Ce mouillage est tout d’abord un excellent mouillage:

traduction en vocabulaire marin

  • Il ne “roule” pas, c’est à dire que les vagues et le clapot ne nous secouent pas toute la nuit mais se contentent de nous bercer doucement, presque indistinctement
  • les fonds sont “de bonne tenue”, c’est à dire que l’on jette l’ancre dans 6 mètres d’eau avec au fond, un sol de sable parsemé de quelques rochers, l’idéal pour que notre ancre accroche sur le sable, bloquée par les rochers. On ne met plus l’alarme mouillage du coup et on dort sur nos 2 oreilles!
  • Il est à proximité immédiate de toutes les commodités dont a besoin un marin:
    • 2 supermarchés très bien achalandés (on y trouve même le sacro saint Nutella, c’est dire!) à 5 minutes d’annexe proposent leur propre ponton pour dinghies (=annexes en anglais) et le personnel des supermarchés vous accompagne même jusqu’à votre bateau pour vous passer les sacs de course!
    • Un Shipchandler, magasin spécialisé dans les articles pour bateau. C’est le péché mignon du capitaine et le cauchemar de la caisse de bord. Même en étant pas propriétaire de son frêle esquif, comment ne pas résister au dernier feu de mouillage à leds qui vous fera économiser 2 Ampères / heure toute la nuit!
    • Des magasins de bricolage qui remplissent le même pour les réparations générales à bord (j’ai refait l’étanchéité de l’évier en début de semaine…)
    • Une marina permettant de faire sa clearance et même d’aller à la piscine en théorie réservée aux propriétaires des méga yatchs qui y sont amarés
    • Une machine à laver à jetons, tellement mieux que la lessive à la main!

Mais Saint Georges et Grenade en général c’est beaucoup plus que ça!

Ce qui marque quand on arrive ici c’est d’abord que vous n’êtes pas assaillis par les businessmen du tourisme de tout poil à commencer par les boyboats, ici inexistants. St Georges étant tout au Sud de l’arc Antillais, le passage des plaisanciers n’y est pas suffisamment intense pour que s’installent à demeure ceux qui sont toujours prêts à vous fournir tout et n’importe quoi pour quelques dollars.

A terre c’est exactement la même chose. Même les taxis se laissent éconduire sans insister.

PB070006

Et surtout, les gens sont incroyablement sympathiques, aimables, chaleureux, serviables. Toujours prêts à vous aider à trouver votre chemin, à vous faire goûter un fruit inconnu sur un étal de marché,… Ce matin une dame a offert une banane à Baptiste et à tenter de lui parler un peu (il dit “bye bye” mais pas encore “hello”, on y travaille ), elle m’a parlé de ses enfants, des cheveux bouclés de notre ptit gars,… Bref, un contact vraiment chaleureux et cela fait du bien!

Tellement qu’on s’y installerait presque! St Georges est la capitale de Grenade, île de 30km de long avec quantité de reliefs en son centre. On s’y promène assez facilement. quand la marche à pied ne suffit plus, un réseau de bus rustique mais extrêmement efficace permet de sillonner toutes les routes pour  2,75 dollars caribéens par trajet.

Les bus sont une attraction à eux seuls! La plupart sont décorés façon Tuning avec de grand autocollants colorés du type “road king” “asphalt killer”… Tous ont un “sound system” surdimensionné dont ils font bénéficier les voyageurs. Ils sont numérotés et il existe des arrêts de bus mais vous les prenez à peu près où vous voulez et ils vous arrêtent également à la demande sur leur trajet. A bord, un chauffeur et un “rabatteur, receveur, machiniste” chargé de faire monter le plus de monde possible, les arrêter au bon endroit et récupérer le prix du trajet. Les enfants ne payent pas mais ne doivent pas occuper de siège non plus. Mais dans ces gros minibus avec 4 rangées, on peut en mettre du monde!

En ville comme dans les bus, on se fond facilement dans le décor, personne ne nous dévisage, en  bref, nous profitons d’une vraie belle escale dans un pays qui semble respirer la joie de vivre.

IMG_5034

La ville est très escarpée, tout comme le relief de l’île tout entière. Le Sendall Tunnel relie le front de mer: le Carénage et le reste de la ville.

IMG_4996

Le Fort Georges, construit par les Français (Français et Anglais se sont pris et repris grenade plusieurs dizaine de fois!!) surplombe toute la capitale et domine la baie où nous mouillons ainsi que Grande Anse, une interminable plage de sable fin, cocotiers et eux turquoises.

IMG_5021

IMG_5027

PB070015

En ville, un immense ponton de plus d’1 kilomètre permet d’accueillir les navires de croisière. Depuis le début de la semaine, leur ballet est incessant. Ils arrivent le matin et repartent en fin de journée. Ces paquebots doivent à eux seuls doubler la population du centre de St Georges le temps de leur escale. Un centre commercial leur est dédié avec souvenirs, épices et Tshirt à l’effigie de Grenade. En ce qui nous concerne, nous nous contenterons, et ce sera amplement suffisant, du souvenir de cette belle escale!

PB070010

Nous mettons les voiles de nouveau ce week end pour des destinations encore plus confidentielles!

4 comments

Passer au formulaire de commentaire

  1. Frelin

    Merci pour toutes ces infos, nous y serons fin décembre.

    1. Stéphane

      Puisque vous y allez bientot quelques compléments d’infos pratiques:
      Pour avoir internet:
      Il existe un réseau sur le mouillage devant St Georges, le Cruiser Wifi. Il est payant 8USD/ jour ou 25USD/ semaine. La qualité n’est pas terrible…
      La carte SIM et un smartphone en mode modem est la solution que j’ai choisi. On achète une carte SIM à St georges chez Digicel en face de l’Esplanade Mall (c’est le centre commercial pour les gros « cruise ships »), la carte SIM coute 10 dollars caraibes (2,5 €), les recharges de 500Go valables 1 semaine coutent 17 dollars caraibes (5€) et ça fonctionne à merveille! Possibilité de recharger en ligne avec sa CB ou en ville dans n’importe quelle boutique. En prime on a un numéro de tel local et ça peu servir…

      Pour la clearance, personne ne sait où elle se trouve et j’ai un peu tourné en rond. Elle est à la Marina de Port Louis qui se trouve tout à droite au fond de la baie des marinas. derrière les mégayatchs. Demander la marina de port louis

      Pour les machines à laver par contre c’est de l’autre coté (mais dans la même baie) au Grenada Yatch club. Demander au bar pour acheter un jeton (12EC)

      Pour les courses alimentaires et le ship, toujours dans la même baie, tous les 2 accessibles en annexe avec ponton. Le supermarché s’appelle foodland. Le fait de dire que l’on est sur un bateau permet de bénéficier de 2,5% de réduction. Toujours bon à prendre…

      Pour aller en ville. prendre soit le bus N°1 direction St Georges en laissant l’annexe au ponton (gardé) du Grenada Yatch Club), soit parcher 15 minutes, soit s’amarrer directement dans la baie du Carenage au ponton de l’autre supermarché, en contrebas du fort Georges, passer le Sendall Tunnel et on arrive à l’esplanade Mall, au coeur de la ville.

      Voila pour les infos pratiques :)

    2. Stéphane

      Et le plan qui va avec :)
      Plan Grenade

  2. Stéphane

    J’oubliais le carburant: Diesel et Essence dispos au ponton du Grenada Yatch Club, les prévenir en journée sur VHF 16. Paiement CB accepté. Pare battages et aussières sur tribord.

Répondre à Stéphane Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>